Pleurer : Selon votre type de Personnalité

Si les personnes les plus dures sont susceptibles de pleurer de temps en temps, certaines personnes pleurent plus souvent que d'autres.

Voici à quelle fréquence chaque type de personnalité est le plus susceptibles de verser ses larmes.

 

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

INFJ



Les INFJ qui essaient d'être forts pour leurs proches pourront avoir du mal à pleurer. Ils retiendront souvent leurs larmes de peur que cela ne vienne troubler les gens autour d'eux, ou d’apparaître comme un fardeau. Un INFJ qui se sent surveillé, il ne se permettra probablement pas de pleurer, ne voulant pas se sentir faible. Les INFJ pleureront lorsqu’ils seront seuls, et verront cela comme un moyen sûr de faire sortir leurs émotions. Les INFJ sont extrêmement sensibles au monde qui les entour et pourront être très émotifs dès leur plus jeune age. Un INFJ plus mature pourra probablement pleurer assez facilement, et sera parfaitement en accord pour le faire lorsqu’il est seul.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ENFJ



Les ENFJ retiendront souvent leurs larmes, surtout lorsqu'ils seront en compagnie d'êtres chers. Ils ne voudront pas charger les autres de leurs émotions, et vont réellement considérer combien leurs larmes affecteront les autres. Au lieu de laisser échapper leur tristesse, les ENFJ vont probablement embouteiller tout ça et prétendre qu'il vont bien. Ils ne voudront pas être considérés comme faible ou incapable, en particulier par leurs proches. Les ENFJ peuvent étonnamment protéger leurs émotions, et ne se sentiront tout simplement pas en sécurité en s'exposant de cette manière. Ils pleureront parfois lorsqu’ils se sentiront dépassés ou stressés, mais trouveront probablement un endroit où ils pourront le faire et ans être vus par les autres.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

INFP



Les INFP sont certainement des âmes sensibles, avec une incroyable profondeur d'émotions intérieur. Mais bien que les INFP soient souvent considérés comme des êtres sensibles, ils ne risquent pas de pleurer souvent. Leurs émotions sont quelque chose de très personnel et intérieur, ce qui signifie souvent que les INFP ne ressentiront pas le besoin de les exprimer extérieurement. Ils pourront souvent être triste et contempler ces sentiments, sans réellement verser une larme. Dans certains cas cependant, un INFP submergé par l'émotion ne pourra s'empêcher de les laisser sortir. Ils pourraient même sentir cela comme un bon moyen de se sentir mieux. Les INFP pourront facilement pleurer, mais cela n'aboutira pas toujours à des sanglots complet.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ENFP



Les ENFP sont des individus extrêmement émotifs, ce qui est une bonne chose. Ils sont sensibles aux autres et peuvent souvent pleurer en regardant une scène triste dans un film. Les ENFP pourront essayer d'apparaître « prudent » devant les autres, en essayant de garder pour eux ces émotions. Ils ne veulent pas être perçus comme des personnes faibles, et vont donc souvent mettre leurs émotions en bouteille. Mais s’ils se sentent complètement à l'aise avec quelqu'un, alors ils n’essaieront pas de les retenir. Les ENFP pourront pleurer assez souvent, mais cela ne veut pas dire qu'ils pleurent tant que cela. Ils sont plus susceptibles de se laisser aller à pleurer s'ils sont seuls ou s'ils sont saouls.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

INTJ



Les INTJ ne sont pas du genre à s'attarder sur leurs émotions, et les embouteilleront souvent pendant longtemps. La plupart des INTJ ne se sentent pas assez à l'aise pour pleurer ou exprimer ouvertement leurs émotions de cette manière. Ils essaieront souvent de garder longtemps leur tristesse, jusqu'à ce qu'elle finissent par déborder. Les INTJ vont pleurer parce qu'ils sont allés trop loin sans se permettre de prêter attention à leurs propres émotions, et finalement ils forceront leur chemin à travers leurs conduits lacrymaux. Les INTJ essaieront souvent de garder cela pour eux-mêmes, et ne voudront pas que cela se produise devant une autre personne. Dans certains cas cependant, si quelqu'un dont il se soucie les a profondément blessés, un INTJ ne pourra tout simplement plus les retenir.

 

 

 

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ENTJ



Les ENTJ essaient de rester sur leurs gardes la plupart du temps, et n'aiment pas pleurer devant les autres. Habituellement, ils remueront leurs émotions pendant très longtemps, jusqu'à ce qu'elles finissent par se frayer un chemin vers la surface. Un ENTJ subissant une profonde trahison de la part de quelqu'un en qui il avait confiance, ne pourra souvent pas s'empêcher de ressentir cette douleur. Les ENTJ essayeront de garder leurs larmes privées, et ne voudront vraiment pas être perçues comme des personnes faibles par les autres. Ils pourraient avoir envie d'exprimer leur douleur ou leur tristesse de cette façon, mais vont donner l'impression aux autres qu’on peux profiter d’eux. Il en faut beaucoup pour que les ENTJ aient suffisamment confiance en quelqu'un pour pleurer devant lui, mais cela signifie vraiment beaucoup s'ils atteignent ce point.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

INTP



Les INTP ressentent vraiment les choses très profondément, mais ils essaient souvent de garder leurs émotions à l'intérieur. Les INTP pleurent rarement, surtout devant d'autres personnes. Habituellement, ils vont garder leurs émotions et tenter d'ignorer la manière dont ils se sentent. Les INTP ne veulent pas se sentir faibles, et surtout ils ne veulent pas avoir l'impression que les gens les jugent pour de la manière dont ils se sentent. Ils préfèrent mettre de côté leurs propres sentiments, dans l'espoir de rester unis et forts. Les INTP atteignent souvent des points où ils ne peuvent plus maintenir leurs émotions

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ENTP



Les ENTP qui ont appris à être plus à l'aise avec leurs émotions, n'auront pas peur de se débarrasser de larmes occasionnelles. Ils se laisseront rarement tomber dans des sanglots complets, et ne les réserveront que pour des circonstances les plus tragiques. La plupart des ENTP paraissent plutôt dur à l’extérieur, mais sont en réalité très chauds à l'intérieur. Ils se soucient des gens, ce qui peut parfois les amener à devenir émotifs en regardant des scènes tristes dans des films. Se connecter avec cette émotion peut amener un ENTP à ressentir une fissure dans son extérieur par ailleurs ferme. Cependant, la plupart des ENTP ne se retrouveront à pleurer que dans des situations extrêmes.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ISTJ



Les ISTJ se permettront rarement de pleurer et mettront habituellement leurs émotions en bouteille. Ils n'aiment pas s'exprimer devant les autres et essaieront souvent de rester stoïques. Les ISTJ se soucient vraiment de leurs proches et travailleront dur pour eux. Ils ne veulent tout simplement pas être considérés comme des personnes faibles, et pourront se sentir trop exposés s'ils se laissent aller à pleurer devant quelqu'un. Ils sont beaucoup plus susceptibles de pleurer lorsqu’ils seront seuls, et qu’il n’y aura personne pour les juger ou se méprendre sur leur tristesse. Il en faut beaucoup à un ISTJ pour avoir suffisamment confiance en quelqu'un au point de lui montrer ses émotions ouvertement, mais s'ils font autant confiance à quelqu'un, alors ils garderont probablement cette relation pour toujours.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ESTJ



Les ESTJ se permettront rarement de pleurer. Ils préféreront généralement garder leurs émotions à l'intérieur car ils ne voudront pas être perçus comme des personnes faibles par les autres. Les ESTJ pourront avoir l'impression que les gens les jugent, surtout s'ils se permettent de pleurer devant eux. Ils ressentent les émotions de la même manière que les autres, mais ne se sentent pas à l'aise dans l’expression de ces sentiments. Les ESTJ pourront se permettre de pleurer un peu devant quelqu'un en qui ils ont confiance, s’ils sont sûrs que cette personne ne les rejettera pas parce qu'ils sont contrariés, ce qui est très rare.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ISFJ



Les ISFJ ne sont généralement pas le type de personnes à pleurer facilement ou ouvertement. Il faut souvent une crise ou un événement assez sérieux pour faire pleurer un ISFJ devant les autres. Ils gardent simplement leurs émotions pour eux-mêmes, et se sentiront rarement assez à l'aise pour montrer leur vulnérabilité aux autres. S'ils retiennent leur douleur trop longtemps, ils pourront alors se trouver incapable de se retenir et pleureront probablement que lorsqu'ils seront seuls. Ils ne veulent pas se sentir comme un fardeau pour les autres, ce qui peut faire paraître les ISFJ beaucoup plus réservée et stoïque.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ESFJ



Les ESFJ sont extrêmement conscients des sentiments des autres, ce qui peut les amener à embouteiller leurs propres émotions. Si un ESFJ sent que ses larmes seront un fardeau pour ceux qui les entourent, ils garderont souvent leur douleur pour eux-mêmes. Ils ne veulent pas déranger les autres en pleurant. Les ESFJ pourront parfois être considérées comme stoïques, même s’ils sont chaleureux et bienveillants. S'il se sent à l'aise avec quelqu'un, un ESFJ pourra travailler à être plus ouvert. Ils seront souvent émotifs sur les plus petites choses, et pleureront en regardant des vidéos tristes ou écoutant une histoire triste. Ils n'exprimeront tout simplement pas ces sentiments à l'extérieur, et ne feront généralement cela que lorsqu'ils seront seuls.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ISTP



Les ISTP ne sont pas des personnes qui s’extériorisent émotionnellement, ils gardent habituellement leurs sentiments pour eux-même, et ne vont probablement pas pleurer devant les autres. Ils préféreront ne pas perdre le contrôle de cette façon. Les ISTP ne pleurent généralement que si quelque chose de très grave se produit, ce qui rend les larmes complètement justifiées. Ce sont des personnes logiques qui placent cela au-dessus de leurs émotions. Ils ne sont pas cruels et pleureront si quelque chose d'extrêmement triste leur arrive à eux ou à une personne qu'ils aime.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ESTP



Les ESTP essaient définitivement de ne pas pleurer, mais ils pourront devenir émotifs s'ils sont soumis à un stress extrême. En général, ils ne pleureront que lorsqu'ils seront seuls ou avec quelqu'un en qui ils ont confiance. Ils vont souvent embouteiller leur tristesse, jusqu'à ce que tout se déverse. Les ESTP pourront être un particulièrement émotifs et auront souvent du mal à retenir leurs émotions, surtout s'ils sont submergés de sentiments négatifs.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ISFP



Les ISFP pourront être des personnes émotives, et pourront pleurer assez facilement. S'ils voient quelque chose qui fait ressortir leurs émotions, les ISFP seront rarement capable de retenir leurs larmes. Ils essaient souvent de ne pas pleurer quand ils sont devant les autres et réserveront l’expression de ces émotions quand ils sont seuls. Les ISFP sont connectés au monde qui les entoure et, pour cette raison, ils ressentent les choses très profondément. Ils n'ont pas peur de leurs émotions, ce qui signifie qu'ils n'ont pas peur de pleurer.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité

ESFP



Les ESFP peuvent être un peu émotifs, surtout s'ils ont quelque chose qui leur cause beaucoup de stress. Ils n'ont pas peur de pleurer, et seront souvent parfaitement à l'aise avec l’expression de cette émotion. Les ESFP comprennent que les émotions font partie de la vie et n'ont pas honte de pleurer. S'ils sont entourés de personnes qui les aiment, les ESFP seront souvent complètement ouvert et pourront être attristés s’ils ont l’impression d’être ignorés ou si quelqu’un à été méchant avec eux. Ce sont des âmes sensibles, ce qui peut les faire souffrir assez facilement.

Pleurer : Selon votre type de Personnalité
Thème Magazine -  Hosted by Overblog